Archive pour la catégorie ‘divers’

Pour le 50ème anniversaire de la mort de Jean Cocteau, la ville de Fréjus a organisé tout un programme ” Autour de Cocteau”.

Marie-Jo et moi même sommes allées à 2 de ces manifestations.

La première a eu lieu vendredi 27 septembre à la Villa Aurélienne: une visite commentée de l’exposition “Cocteau, Fréjus et la Côte d’Azur”. Pour se rendre à la villa , on traverse une belle forêt de pins et autres arbres méditerranéens.

dsc04855

Nous avons parcouru les 2 étages de la Villa avec Philippe qui nous a fourni des explications sur les reproductions accrochée aux murs. Il y avait aussi quelques oeuvres de Jean Marais.

dsc04860 dsc04866 dsc04859 dsc04864

La 2ème dimanche 29 septembre dans la pinède  de la Chapelle Cocteau.

Nous avons assisté à la messe, dans la Chapelle, en présence de Dames et de Chevaliers du Saint Sépulcre.

dsc04883 dsc04888

Après la cérémonie, nous sommes retournées au rond point qui mène à la Chapelle. Celui ci a reçu officiellement, en présence du maire de Fréjus, la nomination”Rond-Point Jean Cocteau”.

dsc04889 dsc04892

Le ciel fut clément. Mais à peine rentrées chez nous, il est tombé des cataractes d’eau, à tel point que la loggia de Marie-Jo fut inondée et que les champs situés en contre bas de mon immeuble sont encore humides 4 jours après.

Continuons notre promenade au milieu des arbres décorés par des artistes. Le prochain que nous rencontrons est l’œuvre de Nicolas Bras qui a utilisé flûtes, percutube, plurididj en PVC pour “Parasites sonores”:Parasites sonores

 Cyrille Bosc a intitulé son œuvre: “Philémon et Baucis, une image”:

Philèmon Baucis

Le mythe grec: “un couple de vieillards très amoureux et très pauvre dont la générosité à l’égard des dieux Zeus et Hermès voyageant “incognito” sera récompensée par leur métamorphose en arbres immortels après leur dernier souffle”.

Nous nous dirigeons ensuite vers un bosquet d’arbres disposés en cercle et relié par des cordes à l’intersection desquelles l’artiste a installé un “nuage” de bouteilles en plastiques. “Sur un nuage” de Anne Maurange:

Sur un nuage

        Le neuvième arbre a été décoré par le forestier Michel Neff: “La   niche au chien volant”: 

                                 La niche au chien volant

Ensuite: “Le pin noir dans le coaltar” de Catherine Videlaine:

Pin noir dans le coaltar

                       Et nous terminons notre visite par un arbre décoré de 1248 pompons de laine de 3 couleurs différentes (blanc, capucine et ourson) qui est une des représentations symboliques de l’évolution des espèces, de la génétique, de la généalogie:

Prolifération G.V.: “Mendel et +” de V.Ro:

                                             Prolifération G.V Mendel et

C’est donc par ce dernier arbre (assez impressionnant) que s’est terminée notre visite.

Vendredi matin 8 octobre, j’ai accompagné la classe de ma petite fille qui se rendait à l’exposition “Land-Art Urbain” sur la pelouse de Reuilly.

Nous avons eu la chance d’être guidés par l’instigatrice du projet et également l’une des artistes des œuvres exposées.

octobre 2010 008 (768x1024) Cette exposition ayant pour point de départ la décoration des arbres du bois, elle nous a indiqué que chaque fois que l’on pouvait admirer un de ces arbres figurait un élément identique composé d’un socle de 3 branches (land) entrecroisées à la manière d’un toit de tente indienne soutenant une série de 3 pavés (urbain) attachés par une corde.

A l’entrée de la pelouse, le premier arbre (un marronnier) décoré avec des tissus et des cordes est l’œuvre de Jean-Luc GUIN’AMANT et s’intitule: Projet de cohabitation avec un arbre.

Projet de cohabitation avec un arbre

C’est aussi à cet endroit que la classe a attendu pour commencer la visite.

octobre 2010 007 (768x1024)

L'arbre et les gants

Paule KINGLEUR nous a emmenés voir sa première œuvre qui est un hommage à son père et un coup de chapeau aux ouvriers du tram: L’arbre et les gants.

L’arbre à quenouilles du bois vivant de Sarah Quentin est un pin  habillé d’une quenouille faite de lavande, thuya, romarin, laurier, raffia et de lanières de sacs plastiques.

L'arbre à quenouilles du bois vivant (2)

La quatrième œuvre que nous avons regardée était de nouveau de Paule KINGLEUR et près du même arbre elle avait fait: Love Box (qui protège l’arbre et sur laquelle on peut écrire ou graver) et Hôtel de luxe pour abeilles en voie d’extinction.

Love Box

Hôtel de luxe pour abeilles en voie d'extinction

Ensuite, nous avons observé Balanchelle d’ Esther POILBLAN. Est-ce une balançoire ou une échelle?

Balanchelle

C’est ainsi que Bettina et Robert ont appelé ce qu’ils nous ont proposé dans le Beaujolais, à l’occasion de l’anniversaire de Robert.

Nous étions par équipes de 4 ou 5 au départ de l’épreuve pedestre.

A partir de leur domicile, notre équipe devait se rendre en voiture à un parking situé dans le village de Saint Pierre où nous attendaient quelques recherches à faire.dsc01197parking

Le point de repère le plus important était pour nous la bouteille géante.

dsc01198bouteille

Ayant accompli nos tâches, nous avons pris le chemin de Chazay où nous devions trouver des photos de Robert dans des vitrines. A chaque photo était associée une lettre et la somme des lettres trouvées devait nous mener à la statue du Baboin.

dsc01203baboin

Ensuite, notre chemin passait par la maison de nos hôtes. Quand nous y sommes arrivés, c’était l’heure du pique nique que nous avons pris sur place car un magnifique orage venait d’éclater.

Pour moi, l’aventure s’arrêtait là: je ne me sentais pas la forme de suivre mes compagnons qui menaient un train d’enfer.

Je me suis attelée à la confection d’une “oeuvre d’art” avec les restes du pique nique et à la réalisation d’un poème qui devait vanter les charmes de Chazay.

Le lendemain, Robert nous a emmenés faire en voiture ce que nous n’avions pas fait la veille: nous avons ainsi visité le village de Charnay et nous avons eu l’occasion de grimper sur la tour d’où nous avions une vue circulaire sur le village et ses environs.

dsc01222eglise

Elle avait lieu le mardi 26 mai et je souhaitais l’organiser -déjà l’année dernière mais à cette date là,  j’étais en Russie- dans notre copropriété. Pour cela, j’ai demandé à Françoise si elle voulait bien m’aider.getattachment2

 Nous avons commencé à mettre des affiches sur les 4 portes de nos différentes entrées.

affiche40x60 

Pour cette première fois, nous avons demandé aux personnes souhaitant participer à cette fête d’apporter une boisson de son choix et un “amuse-gueule”, car nous voulions plutôt tester l’évènement en proposant un apéritif dinatoire.

Le soir venu, nous avons installé des tables au pied de mon immeuble et nous avons attendu l’heure prévue, soit 19h.

dsc00960blog

Comme on peut le voir sur cette photo, une vingtaine de personnes ont participé à cette fête qui fut bien arrosée et joyeuse, en attendant celle de l’année prochaine qui devrait regrouper tous les participants (et peut être d’autres!) autour d’un repas un peu plus élaboré.

Elle s’est déroulée à la Base Nature pendant le week end Pascal.

Je m’y suis rendue le lundi après-midi et j’ai pu me rendre compte du travail fourni par les éleveurs pour arriver avec leurs chiens à cette manifestation.

Pour parvenir à la grande finale, il leur a fallu patienter et passer par toutes les sélections:

- présentation du chien  dsc00896presentationblog.jpg

- déplacements, dont la course dsc00878loupsblog.jpg dsc00892courseblog.jpg

- et très important, la toilette préparatoire dsc00886bobtailblog.jpg dsc00887bobtailblog.jpg 

Tout ceci répété autant de fois que nécessaire jusqu’à la finale qui a vu la victoire d’un lévrier irlandais (le plus grand chien du monde paraît-il) élevé par un italien.

dsc00900gagnantblog.jpg dsc00908trioblog.jpg

Keep Cool, pour “la forme sans la frime et la liberté d’entraînement”, c’est pour cela que j’ai choisi de m’y inscrire. Et depuis 2 jours, je m’y rends le matin pour essayer entre autre de redonner la forme à mon genou un peu faiblard…

dsc00795vue-generaleblog.jpg

Conseillée par un ”prof” à qui j’ai précisé ce que je cherchais, j’ai pratiqué diverses machines faisant travailler le coeur ou les muscles et tout cela en musique.

dsc00786veloblog.jpg dsc00788cuisseblog.jpg dsc00789marcheblog.jpg dsc00791dorsauxblog.jpg dsc00792etirementsblog.jpg dsc00793velomainblog.jpg dsc00794lombairesblog.jpg

Non!non! nous ne sommes pas passés par Paris pendant notre croisière!

Simplement, j’interromps  le récit de mon voyage en Russie pour cause de naissance dans la famille à Paris: un beau petit fils!

bebeblog.jpg

J’en ai profité pour accompagner la grande sœur et sa classe de CP à 2 sorties qui nous obligeaient à prendre le métro.

metro.jpg 

La première des deux sorties nous a emmenés à la Cartoucherie où nous avons vu un spectacle de danse intitulé “MATRIOCHKA” …..(la Russie me poursuit…). Nous avons pique-niqué sur place

piknikblog.jpg

puis nous sommes allés au Parc Floral afin que les enfants puissent se détendre.

Pour la deuxième sortie, nous nous sommes rendus au Parc André Citroën pour survoler Paris à bord du Ballon Air de Paris. Il nous mène à 150 mètres d’altitude et nous pouvons admirer Paris, la Tour Eiffel, la Seine, les immeubles de la Défense etc..

montgolfiereblog.jpg

Pour information: le ballon est rempli d’hélium et est relié au sol par un câble animé grâce à un treuil hydroélectrique. Depuis le printemps, le ballon est devenu un indicateur de qualité de l’air en changeant de couleur. Il est situé dans un très beau parc que l’on peut mieux voir de haut.

Une expérience très agréable à vivre.

Comme d’habitude cette année, je suis arrivée sous une tempête de neige et le matin, on pouvait admirer, par la fenêtre, le paysage enneigé.

meribelblog.jpg

Pas question, par un temps pareil, de faire du ski. Je décidais d’aller vers le lac de Tueda en quête d’épicéa qui nous permettrait de réaliser une recette vue à la télé. Ce que nous n’avons pas manquer de faire: délicieux!

Jeudi, jour du printemps, nous avons entrepris une descente vers St Martin de Belleville, village situé dans la vallée voisine. Pour cela nous sommes montés au sommet de Tougnete(2434m) par le nouveau télésiège.

vers-st-martinblog1.jpg

St Martin étant à 1400m d’altitude, nous avons fait une jolie “promenade” en nous arrêtant parfois pour admirer le paysage qui se présentait à nos yeux.

st-martinpaysageblog.jpg

A St Martin, nous avons pris les télécabines qui nous ont emmenés vers un télésiège allant aux Menuires où nous avons fait une piste sur laquelle nous avons eu tellement froid que nous nous sommes demandé si nous étions vraiment au printemps!

st-martinskisblog.jpg

(entre les skis, on aperçoit le village)

J’ai quitté Méribel vendredi matin ……. dans la tempête!

A St Raphaël, on fête le mimosa. Dimanche a eu lieu le Corso fleuri ayant pour thème “Les Jeux Olympiques”. Les chars avaient été conçus par les associations. En voilà quelques uns:

mimosablog1.jpg

mimosablog2.jpg

mimosablog3.jpg

Il y avait tellement de monde qu’on se serait cru en été: il y avait des voitures garées jusqu’à Port Fréjus…

Mardi, avec Françoise, nous sommes allées faire une petite balade au dessus de Valescure, dans l’Esterel à un endroit appelé Les Péguières. La végétation arboricole est essentiellement constituée de chênes lièges, d’eucalyptus et de mimosas qui eux poussent plutôt dans les “creux” où l’on a la surprise de découvrir des “trous d’eau” plus ou moins important.

les-peguieresblog.jpg

On trouve aussi du thym, du lavandin et autres arbustes odorants de Provence. J’ai photographié de jolies fleurs bleues qui comme les tournesols regardent le soleil.

Après la neige, la nature…

Message de service
Bienvenue sur le blog de Mimi, dédié à la découverte de Fréjus, ses environs et d'autres lieux plus lointains... Cliquez sur les mots soulignés pour découvrir d'autres photos ou d'autres sites et sur les photos pour les agrandir.
février 2018
L Ma Me J V S D
« sept    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728  
Pages